Salle de presse

30/11/2020

Le Ministre des Collectivités Territoriales et la Coordinatrice Générale de la Coopération espagnole au Sénégal se trouvent à Ziguinchor pour l’inauguration du Centre Secondaire d’Etat Civile 

Dakar, le 27 novembre 2020. La cérémonie d’inauguration du Centre Secondaire d’Etat Civil de Ziguinchor réalisé dans le cadre du «Projet d’Appui à la Gouvernance Locale et amélioration des services de l’état civil dans la région de Ziguinchor (PAGL)», financé par la Coopération espagnole, avec la contribution de la Marie de Ziguinchor, compte avec la participation du Ministre des Collectivités Territoriales, du Développement et de l’Aménagement des Territoires, Oumar GUEYE, et de la Coordinatrice Générale de la Coopération espagnole au Sénégal, Anna Belén Revelles Martinez. 

 

Le projet  s’inscrive dans le Plan Sénégal Émergent, concrètement dans l’AXE II de capital humaine, et a apporté une contribution à la vision de son Excellence le Président de la République du Sénégal, Macky SALL, qui vise avoir 100% des naissances enregistrés d’ici 2030 ainsi qu’un état civil moderne.

 

Par le biais d’un appui de presque 200 millions de FCFA (304.060 euros) quelques actions importantes pour la modernisation de l’état civil du Département de Ziguinchor ainsi que pour l’amélioration de la gouvernance locale ont été réalisés. D’entre elles nous pouvons citer :

1. L’appui pour la mise en place des Cadres de concertation départemental ;

2. L’appui pour l’élaboration du Schéma de Cohérence Territoriale;

3. L’appui pour l’élaboration du Plan Interdépartemental de Développement;

4. L’élaboration du site web pour la promotion publique du système d’information géographique ;

5. La dotation en kits pour l´informatisation de l´état civil dans les 10 communes;

6. L´acquisition d´équipements et la formation à l´archivage des registres et faits d´état civil dans 10 collectivités locales.

 

Le PAGL a été mise en œuvre par l’ARD de Ziguinchor qui a compté avec la contribution financière de 40 millions de FCFA de la Marie de Ziguinchor pour la construction du Centre Secondaire d’Etat Civile. 

 

 

L’Agence Espagnole de Coopération Internationale pour le Développement (AECID), soutient le processus de Décentralisation au Sénégal depuis le 2006 : dans une première étape en Casamance et dans une deuxième phase dans les régions de Saint Louis et Matam. Depuis le 2014, l’AECID a investi plus de 20,5 milliards de FCFA (13,48 millions d’euro), dans le secteur de la Gouvernance, avec 14 projets actifs en ce moment. Les interventions vont du soutien à l’intégration de la dimension de genre, par le biais de statistiques plus approfondies et plus vastes, au soutien à l’enregistrement de l’état civil des enfants et des adolescents, en passant par le renforcement technique et économique des collectivités territoriales. 

 

Concrètement sur l’état civil qui nous intéresse aujourd’hui, à présent nous appuyons aussi le Gouvernement du Sénégal par le biais d’un projet multilatéral mené par l’UNICEF  dans les régions de Kaffrine, Diourbel, Kolda et Tambacounda qui vise comprendre les causes socio-culturelles de la non déclaration des faits d’état civil, communiquer et sensibiliser sur l’importance et les procédures de déclaration des naissances ainsi que d’instaurer des coins d’état civil dans 265 postes de santé des régions concernés.